ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Prévisions météo

Pour accéder aux détails des prévisions météo, veuillez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site Internet.

Connexion S'inscrire
Agri72
Accueil > Actualités

Maïs : de bonnes conditions de semis

Delphine GROSBOIS
Le 20/04/2022 à 16:10 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Maïs : de bonnes conditions de semis

Les semis de maïs débutent dans de bonnes conditions en Sarthe. Julien Gohier a implanté des variétés précoces dans son sol limoneux-argileux.

Entre le dimanche de Pâques et mercredi, Julien Gohier a semé la majeure partie de ses cultures de printemps. «Sur mes terres plus humides, cela attendra encore quelques semaines, estime-t-il, parfois on ne peut y entrer avant début juillet». Eleveur allaitant, conduisant un cheptel de  50 mères charolaises et 3 bâtiments de volailles de Loué (chapons et dindes), l’agriculteur leur consacre près de 35 ha. Le maïs, traditionnellement produit sur l’exploitation pour nourrir le troupeau laitier, est aujourd’hui vendu en grains, dont 50T contractualisé avec l’usine d’aliments Alifel. «J’en conserve un peu pour les petits veaux dans mon système naisseur», nuance l’éleveur.

 

Variétés précoces

Mardi après-midi, sur une surface de 6 ha - la plus grande dans un parcellaire bocager morcellé-, Julien Gohier procédait au semis d’une variété de maïs avec un indice précoce (280). Sur ce sol limoneux-argileux, l’agriculteur préfère récolter les grains avant novembre, craignant l’excès d’eau. Suite à une culture de blé, il a réalisé un passage de décompacteur puis est intervenu avec un outil à dents pour préparer l’implantation. Le fumier de bovins de l’exploitation a également été épandu, à raison de 40 T/ha. A l’aide de son combiné herse rotative/semoir, il a enfoui les graines à 4 cm de profondeur, à raison de 88 000 gr/ha, ainsi qu’un engrais starter, à 20 kg/ha.

 

Pluie attendue

Par rapport à d’habitude, le semis a une dizaine de jours de retard. «Mais l’essentiel est de semer dans un sol réchauffé, pour une levée rapide», rappelle l’agriculteur qui compte sur la pluie annoncée ce week-end. Un désherbage sera effectué rapidement après le semis. Et des moyens de lutte contre la pyrale seront mis en place : 7 ha sont notamment protégés par un lâcher de trichogrammes. Si les rendements de 2021 ont été exceptionnels - autour de 120 q/ha, «du jamais vu en 40 ans» selon son père et ancien associé-, Julien Gohier espère obtenir 85 q/ha sec pour cette campagne.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri72.fr
DERNIERES NEWS

Le lycée de la Germinière à Rouillon

Module Vidéo
VERSION NUMÉRIQUE (RÉSERVÉE AUX ABONNÉS)

La question de la semaine

Merci d'avoir répondu à la question de la semaine. Retrouvez les résultats dans la prochaine NEWSLETTER AGRI 72.

Effacer

Veuillez sélectionner votre réponse avant de valider le questionnaire.

Allez-vous renégocier vos contrats d'énergie d'ici la fin de l'année ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube Dailymotion
Agri72

Agri72
9 Rue Jean Gremillon
72000 Le Mans
Téléphone : 02 43 39 38 38